écriture, billet d'humeur perso, inspiration, poésie

Du plus bel envol

Je dis

Tu émets l’hypothèse

Il doute

Elle revendique

Nous déclarons

Vous invoquez l’article

Ils pensent que ce texte

S’avère absurde

De baisser les bras si vite

De balancer le torchon

Sans décrire le moindre cercle

Sur le carreau

Elles sont du même avis

J’écris

Tu me mets mal à l’aise

Ou tu me réjouis

Il se calme

Elle exulte

Nous retroussons nos manches

Vous aimez sa robe bleu pervenche

Nous aussi

Reprenons la route

Repartons de nos doutes

Aujourd’hui, faisons de notre mieux

Demain, nos lignes de vie

S’animeront

Du plus bel envol.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

écriture, chanson française, chanson québécoise, communication, Création, poésie, théâtre

Une ligne rose

Vit-on à l’ombre de quelqu’un

Comme une fougère

Pousse à l’ombre d’un chêne

Comme les jeunes filles en fleurs

D’un certain Marcel

 

Vit-on dans l’ombre de quelqu’un

Comme des artistes en devenir

Admirent

Respirent

Les chansons

La poésie

Des grands qui ont arpenté les planches

Des théâtres d’ici et d’ailleurs

 

Mène-t-on nos vies en parallèle

Tels les trains de Termini

Qui filent vers les banlieues

Et les autres villes d’Italie

 

Prolonge ta ligne bleue

Tant que tu veux

Fais-toi tatouer

Une ligne rose

Si tu veux

Dis ce que tu veux

Cela ne changera rien ou si peu

Aux déclarations de l’Académie française

À l’usage langagier du badaud

Sur un quai à Berri-UQAM

D’autres messages suivront…

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

 

écriture, Juliette Bart peintre et artiste multidisciplinaire, Montmartre, Paris, poésie biographique

Juliette vit comme bon lui semble…

Juliette ne passe plus

Sa vie à espérer un Roméo

À son balcon

Elle danse,

Elle peint,

Elle s’expose,

Elle écrit

De Montmartre

Elle surplombe Paris

Elle rit

Des pervers

Qui voient en ses tableaux

De la porno

Alors que tout chez elle

N’est que grâce et beauté

Elle va s’acheter des fleurs,

Sinon c’est son fils

Aussi talentueux que sa mère

Qui fleurit la table

Juliette vit

Ses jours comme bon lui semble

Qu’il en soit ainsi.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

écriture, inspiration, poésie

À la frontière

Le souffle se retient,

Se quantifie

Se raréfie

Promenade en apnée

Paysages aquatiques,

Hypnotiques

Quel côté de l’onde occupes-tu ?

Le ciel lumineux

Livré aux oiseaux et aux rêveurs

Les eaux

Pour les noyés et les naïades

À chacun sa baignade

À chacun son envolée

Il me semble que tu goûtes

Ton plaisir

À évoluer à la frontière

De deux univers.

 

© Texte, Denis Morin, 2019