billet d'humeur perso, ITHQ, Montréal, Plateau Mont-Royal, poésie

Gustave Doré

ITHQ

Cavalcade

Bousculade

Soir de kermesse

Pas trop le temps

D’observer la façade

Et ses éclairages

Ses riches coloris

Trajets à effectuer

Traverser les rues

Le temps le tue

À petits feux

Et il le sait

Conscient

Des cheveux blancs

Des kilos en trop

De la surabondance

Des vanités en Occident

Souvent,

Trop souvent

Il lui semble

Ne pas appartenir

À cette époque

Comme s’il s’était

Échappé

D’un livre illustré

Par Gustave Doré.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

billet d'humeur perso, boul. Henri-Bourassa, Montréal, poème de métro, poésie, station de métro Bonaventure

La vie, c’est comment ?

La vie est dans le mouvement,

Dans le voyage

Dans l’errance

Dans le cycle des saisons

Dans tes rides

Se dessinant

Sur ton front

Au coin de tes yeux

À la commissure de tes lèvres

 

La vie est dans l’instant

Selon les moines et les philosophes

Hier, c’était ta main

Laissée

Que je ne peux rattraper

Demain, c’est une illusion,

Un mirage

Une fête à laquelle nous ne sommes pas encore

Conviés

 

La vie est dans le mouvement

La vie est dans l’instant

Selon toi, la vie, c’est comment ?

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019

 

Montréal, Plateau Mont-Royal, poésie

La clairière

ClairièreMtl130919

Il est de ces balades

Inoubliables

De ces trouvailles inattendues

On tourne la tête

On papote

On fouille dans un sac

À la recherche de bonbons,

De pastilles en papillote

Oh ! Surprise !

De la cité aux masses immenses

Une clairière surgit

Là où on ne s’y attendait pas

La clarté diurne passe au travers,

Tout comme les nuées,

La fumée,

Les propos entendus.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

 

 

 

Arts, Montréal, poème de métro, poésie, Station de métro Henri-Bourassa

Le verre ambré

VitrailAmbreHB

Les passagers entrent

Le pas pressé

En silence

Malgré les bousculades

Dans ce temple

De la modernité,

Lieu de vie

Et mode de transport

Les passagers sont fatigués

Et la journée au travail

N’est même pas commencée

Ça promet

Au prochain arrêt

Remarquez à la sortie

Une sculpture

En bronze

Ou en verrière colorée

Justement,

Voyez ici ce verre ambré,

Touche chaleureuse

Dans ce lieu emprunté

Par les passagers anonymes

Contre la paroi

Au-dessus des rails

Balayage du regard

Des passagers blasés.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

 

Ahuntsic, écologie, boul. Gouin, Café littéraire de Toulèsarts, enfance, Montréal, poésie, Zachary Richard

La tête à l’envers

ParcNicolas-Viel

L’arbre est dans ses feuilles

Comme le chante Zachary

L’arbre est dans un cri

Celui de l’oiseau

Qui cherche où se percher

En attendant la lente croissance

D’une forêt en devenir

L’arbre est dans ton dessin,

Celui de ton enfance

Pourtant pas si lointaine

Où tu glissais en pleine insouciance

Parfois la tête à l’envers…

 

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

Félix Leclerc, ITHQ, Lecture de poésie, Lorraine Lapointe, Marc Poellhuber, Montréal, Piaf, poésie, rue Saint-Denis, UNEQ

Les poètes sont des nomades

Poeteetsacs130919

Les poètes sont des nomades

Ils transportent avec eux

Des œufs

De Pâques

Elles transportent avec elles

Des mots pour rendre heureux

Ou pour dénoncer

Les tyrans

Les poètes sont des nomades

Qui jouent et bordent

Les vers de rimes ou non

En fait, les poètes défient

Souvent les conventions

Nul besoin de faire-part

Comme invitation

Puisque les poètes

Sont partout

Chez eux et chez elles

Naviguant entre deux lignes

En marge ou au cœur des villes

Et des villages

Tout leur semble possible

Imaginable

L’inatteignable

N’est qu’un pas de plus

Dans leur imaginaire

Car les poètes sont des nomades…

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019