Montréal, poésie, station de métro Lionel-Groulx

Plage horaire

PuitsdelumièreLionelGroulx

Clairière

Verrière

Clarté

Imprimé

Sur béton

Travailleurs sur le quai

Heure de pointe

Lumière du dehors

Projetée

Au-dedans

Effet-surprise

Parfois

Poudroiement

Flocons de poussières

Messages insipides

De la société de transport

Dans ce bunker ferroviaire

Air vicié

Ne pensez plus aux huissiers

Ils vous communiqueront…

Plage horaire

Et ampleur de la saisie.

 

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

amitié, amour, Basses-Laurentides, Deux-Montagnes, Gare Deux-Montagnes, Montréal, Poème de train, station de métro Lionel-Groulx

Origami

C’est ici

Que nos chemins

Se séparent

J’emprunte

Un itinéraire

Et toi

Tu marmonnes

Mon nom

Comme une prière

Je feins

De ne pas comprendre

Je feins

De ne pas t’entendre

Plus le temps d’appliquer les freins

Mais surviennent des volte-face

Comme l’existence

En est tissée

C’est ici

Que nos vies se réparent

Tu as redessiné

Mon itinéraire

Et moi

Je reconfigure

Un bout de papier

Ton écriture

Origami.

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019