Blogue

Arts, chanson française, chanson québécoise, Félix Leclerc, Montréal, Paris, Piaf, poésie biographique, Québec, UNEQ

Vidéo lecture  »Dans l’ombre de Félix et Piaf »

Vidéo de la lecture  »Dans l’ombre de Félix et Piaf », du vendredi, le 13 septembre 2019, à la Maison des écrivains et des écrivaines du Québec / UNEQ
conception vidéo : Lorraine Lapointe
photos : Joseph McNamara
musique baroque, Vivaldi…

actualités, écologie, écriture, billet d'humeur perso, nature, poésie de train

J’en ai marre

Lunatique

Lune à tiques

Tu as des tics

Vous agissez

En fonction de vos tocs

On cogne à la porte

Ça le désarme,

Le déstabilise

On le ridiculise,

Pense-t-il

Les feux sont-ils

Éteints au Brésil

Dis-moi

Parle-moi

De choses insipides

Comme la tenue d’une comédienne

À un gala

Comme les séances de maquillage

En ligne

On se place en deux files,

Les petits en avant

Les plus grands en arrière

En fait, devant qui

Doit-on s’incliner

Plier l’échine

Des cétacés se font égorger

Chaque année

Aux îles Féroé

J’en ai

Juste marre des imbéciles.

 

 

© Texte, Denis Morin, 2019

écriture, censure, communication, dictature, poésie de train

Intime prison

Taisez-vous

Tout ce que vous direz

Sera retenu contre vous

On vous prêtera

De mauvaises intentions

On émettra des hypothèses

Dans une thèse

Si vos propos

Sont de notoriété publique

Si vos écrits

Sont lus, commentés,

Encensés, dénigrés

 

Taisez-vous

Évitant ainsi le bûcher,

La fatwa,

La fusillade ou l’exil

Retenez votre langue

Qui tangue

Derrière vos dents scellées

Et votre bouche close

Contre votre palais,

Intime prison.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

ITHQ, Montréal, Plateau Mont-Royal, poésie, rue Saint-Denis

Les persiennes

Persiennes130919

Les persiennes

Ont écouté des secrets d’alcôve,

Des recettes de cuisine,

Les adieux des amants,

Les pleurs d’un enfant,

Les souvenirs d’une touriste triste

 

Les persiennes

Ont défié le temps,

Déjoué les modes,

N’en ont fait qu’à leur tête,

S’ouvrant sur le jour,

Retenant les lumières

Du restaurant

Et préservant les visages des invités

Du regard des passants.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

billet d'humeur perso, Laval, Montréal, poème de métro, poésie, rythme de vie, urbanisme

La saveur du mois

Lignes rouge et verte

Nos vies défilent

À une vitesse vertigineuse

En Occident

Clics de souris

Claquement de doigts

On se catapulte

Soi-même

Du matin au soir

Lignes de vie

Fuyantes,

Fulgurantes,

Moches,

Éphémères,

Flamboyantes,

Douces-amères,

Sinueuses,

Tordues,

Lisses,

Un jet de shampoing

Sur un panneau-réclame

En fait, qui nous acclame

Quand nous ne sommes plus

La saveur du mois.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

 

écologie, billet d'humeur perso, Café littéraire de Toulèsarts, Montréal, poésie

Amazonie

Pendant que l’Amazonie flambait,

Nous partagions un pichet de bière

Sur la rue Saint-Denis ou sur Mont-Royal…

Pendant qu’il faisait un temps idéal

On ne devait pas se soucier de septembre

Et des obligations sociétales…

Pendant que se tenait la Mostra de Venise

Sur l’Atlantique, une jeune Suédoise traversait

Pour convaincre d’une urgence mondiale…

Pendant que l’Amazonie flambait

À Londres, du Brexit on parlait

Bientôt, il n’y aura plus de carnaval.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

 

 

amitié, amour, écriture, cuisine, famille, inspiration, nostalgie, poésie

Adagio

Une recette

Me ramène les âmes errantes

Les esprits qui se promènent

À contre-jour

Dans ma mémoire

Un aimait le sucré

Une plutôt le salé

Moi, l’amer

 

Une chanson

Me ramène les voix anciennes

Qui fredonnaient

Près d’un berceau

Ou à la cuisine

C’est toujours une pointe

D’amour

Qui m’envahit

 

Un livre

Ouvert

En pleine nuit

J’entends la voix

De l’écrivain

Peinant

À me livrer

Ses confidences, son mal/sa joie de vivre.

 

 

© Texte, Denis Morin, 2019