Blogue

Non classé

Les graines de tournesol

Tonnelle sous la neige

Oser rêver

Exporter

Toute cette neige

Ainsi en abreuver

Parcelles désertiques

Les pieds nous glissent

Les fleurs se terrent

Sous couvert cristallin

Si blanc

La vigne promet déjà

Raisin nouveau

Comptons les jours qui allongent

À coups de minutes

Curieuse façon de tuer le temps

Concentré de soleil

Jeté au soleil,

Les graines de tournesol

Pour nourrir les oiseaux.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Non classé

Henri

Ulysse

Selon les humeurs,

Henri

Joue la comédie…

Samouraï en quête d’armure,

Don Quichotte desesperado,

Ulysse déboussolé

Entre devoir

Et chant des sirènes

Selon les rumeurs,

Henri

Pose sa joue

Contre les naseaux

De sa monture,

Zoothérapie oblige

Selon l’honneur

Henri esquisse un sourire,

De ce sourire niais et insipide

Préconisé par son coach de vie

La seule larme

Permise

Est celle du cognac

Dans son café

Henri joue sa vie

Sans la vivre vraiment…

© Photo, texte, 2021

Non classé

Nour/Noor

Diagonale

Dans la grisaille des banlieues

Nour s’ennuie

S’emmerde

Arpente le bitume

Griffonne sur le béton

Quand il peut

N’a pas froid aux yeux

Une ligne de khôl

Lui confère

Charme et mystère

Il s’imagine

Djinn

Perruque blonde

Paillettes

Jupe moulante

Escarpins vertigineux

Il serait alors la belle Noor

Dans la grisaille des banlieues

Nour voit au-delà de la pluie

Se démerde

Attend la fin des brumes

Écrit Nour ou Noor

Selon la nature

Des graffitis

Il/elle est un.e djinn

Le reste importe si peu

Nour/Noor trace une ligne de khôl

Sous ses yeux.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Non classé

Pomme mûre

Arbre en hiverArbreetvigne

Je suis…

Arbre sous la pluie

Branches et cep de vigne

Sous la lumière de l’hiver

Je suis…

Tristesse et joie

Et toi ?

Chez toi, dans son écrin

Derrière son écran

Je suis…

Clichés pris par un après-midi

Idées préconçues

Images à déconstruire

Je suis…

Audace apparente

Malgré l’incertitude

En dépit des habitudes

Je suis…

Coups de dents du lièvre

Sur écorce

Coups de bec du geai bleu

Sur sol gelé

Je suis…

Fruits confits

Marmelade

État parfois de déconfiture

Je suis…

Le chien qui arrache une corolle

Flétrie

Ma vie

Pomme mûre suspendue au pommier

Je suis…

© Photos, texte, Denis Morin, 2021

Non classé

Un Nouvel An pas comme les autres

Réveillon311220

La Saint-Sylvestre s’était passée à corriger le texte d’un prochain roman et à échanger des messages avec une amie vivant à Toronto et un collègue séjournant en France. Puis, ce Nouvel An a été célébré en solo dans ma chambre sombre aux murs bleu minuit. Seuls me surveillaient le chat noir du cabaret montmartrois en son cadre, mon chien couché contre mon flanc et mon père en médaillon posé sur la commode. Après une coupe de vin et deux coupes de jus de canne berge au rouge intense, je me suis dit que j’amorcerai 2021 en création. Voici des notes pour une nouvelle sur du papier recyclé. Somme toute, en l’aube de cette année nouvelle, je vous souhaite de créer votre vie, à l’image et à la hauteur de vos aspirations. Amusez-vous bien !

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Non classé

Camille Claudel, courrier de la Saint-Sylvestre 2020

Camille-311220

J’avais commandé cette correspondance de la sculptrice et illustratrice Camille Claudel en novembre 2020. Chez Gallimard, rupture de stock. L’ouvrage a été réimprimé en mi-décembre, mais je m’attendais à le recevoir mi-janvier 2021. Voilà qu’il m’arrive pour clore 2020. Pour le nombre de copies, je travaille sur un projet visuel lié à mon recueil de bio poésie,  »Camille Claudel, la valse des gestes ». Quant à toute autre motivation, étant de nature excessive sous mon allure sage, quand j’aime, j’aime intensément. Donc, trois copies, rien de moins.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Non classé

Je fuis

Reflets

Vie

Sous le clinquant

Tout est allumé

Cirque de nuit

Au musée

Les boules au miroir disco

Salle d’attente virtuelle

Et quête du grand amour

La drag queen se la joue clown

Mais il pleure sous le maquillage

Parterre vide

Vie

Sous l’éclat de la modernité

Perte de repères

Vertige sanitaire

Au siècle dernier, c’était

Grippe espagnole, Sida et génocides

Où sont passées les ombres

En redingote et en robe de bal

Le sdf se berce seul,

Clope au bec

Hier, il était au banc des accusés

Maintenant, soleil chassant

La nuit

Maintenant, neige fondant

Je fuis…

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Non classé

En son réchauffement…

Coeur dans la glace

Elle / Il aime

Pourfendre les eaux

En canot

Ou même à la brasse

Un malard guette

De la berge

Rien ne lui échappe

Je scrute

Ce cliché tout gris

Pris en après-midi

Un cœur timide

Se dessine,

Onde dégelée

Y a-t-il l’aube d’une nouvelle idylle

Se taisent les îles

Ce rivage me semble incertain

En son réchauffement…

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Non classé

Amorcer la nuit

Persienne-lumièresémeraudes

Un poète

Se met en joue,

En ligne de mire,

Portable en main

Son citronnier vert

Le met en garde à vue

Il espère

Derrière les persiennes

Le vert émeraude,

Autre versant,

Attise les regards

Du moins le sien

Sur le point de clore

Les volets

Un cliché de plus

À la dérobée

Pour amorcer la nuit.

© Photo, texte, Denis Morin, 2020