fées, Saint-Jean, solstice d'été, sorcières

Aux feux de la Saint-Jean

Aux feux de la Saint-Jean

Les âmes des sorcières

Hurlaient à la lune nacrée

Leurs sœurs, les fées

Jouaient de la harpe

Pour les calmer

Les druides voulaient dormir

Sous les menhirs

À l’orée de la forêt

Voyez les lucioles

Chorégraphiant une farandole

Pendant que les villageois

Fêtaient le solstice d’été à peine passé

Avec des promesses de récoltes

Abondance de la lumière

En ces jours les plus longs

Le païen et le chrétien se superposaient

Dansez,

Chantez,

Buvez,

Célébrez le beau temps qu’il fait…

 

© Texte, Denis Morin, 2019

amitié, amour, été, billet d'humeur perso, Fleurs, nature, poésie

Si j’étais… la fluidité de l’été

 

 

Si j’étais fleur

À tes lèvres

À ton corsage

À ton veston

Si j’étais feuillage

Camouflant

Toute indiscrétion

Toute dérision

Si j’étais brouillard

Si j’étais nénuphar

Si j’étais lys ou pivoine

Quenouille ou hydrangée

Épongeant, absorbant

La fluidité de l’été…

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019

 

écriture, billet d'humeur perso, Création, inspiration, littérature, mots

Et puis après…

Romancier en devenir,

Le poète écrit

Une page par jour

Parfois deux

Quand les mots viennent

Quand le silence englobe

Cocon libérateur

Des pensées de l’auteur

La trame de l’histoire

Dort dans un carnet fleuri

Les grandes lignes sont tracées d’avance

Mais les aléas

Et les coups de gueule

Des personnages qui font maintenant la moue

Et qui provoquent parfois le scribe dans un alinéa

Dans le cahier Clairefontaine

Les gribouillages, les éléments descriptifs

Et les dialogues

Tombent dans le vif

Du sujet

Et puis après…

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

amitié, amour, écriture, Barbara, Pierre Lapointe, Prévert

Jeux de paume

Tu m’as conté ta vie

Pierre Lapointe, on a écouté

Accent porté

Sur le choix des mots

On a parlé

De Barbara,

Tu as la douce folie de Prévert

Nul besoin de prendre un verre

Un café suffit

Nous étions bien

J’ai retiré ma chemise

Avant de poser

Mes paumes sur ta peau

Nous avons ri

Nous comptons bien

Récidiver

Avec tes paumes sur ma peau.

 

© Texte, Denis Morin, 2019