billet d'humeur perso, centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, Montréal, poésie, Spiritualité, vie

Vers le Haut

GrueCentre-ville

Nous sommes

Nous évoluons

Nos vies parallèles

Nos regards

Obliques

Évités

Face à face

En somme,

Nous évoluons

Dans une mouvance

Constance

Des étoiles

Des itinéraires

Des constellations

Mouvements giratoires

Élévation

Nous sommes

Esprits

Appelés

Vers le Haut

Que l’on le veuille

Ou non

Tandis que le corps

S’enfoncera dans le sol meuble

Sous les immeubles.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, hiver, Montréal, rue Sherbrooke Ouest

Buée et fumée

Buée

La buée

S’échappait

Des pores

Des immeubles

Comme l’écume roulant

Sur les flancs d’un poisson

 

La fumée

Était libérée

Par les buildings

En une matinée si froide

Que le givre

Prenait dans la moustache

À l’orée des narines

 

La buée

Recouvrait

Mes verres

La fumée

S’exhalait

De mon souffle.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, Montréal, Poème de train, poésie, poésie de train, urbanisme

La belle Victorienne

Maisonverte2

La belle Victorienne

A perdu ses jardins

Son écrin végétal

Héritage architectural

Anglo-irlandais

Elle a mis

Sa robe

D’un vert de gris

Elle tranche

Tel un livre d’époque

Dans une bibliothèque branchée

Beauté

Faisant pignon sur rue

Mystère suranné

Nous passons

Pour les immeubles bétonnés.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

actualités, arbre, écologie, centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, environnement, Montréal, Poème de train, poésie

Assiéger

Arbre-chaise

La chaise

Finit à l’envers

Sur le tronc

Sur une souche

D’un érable

D’un frêne

Centenaire

Calcul impossible

Des anneaux

Mais on voit bien

Aussi vieux était-il

Que l’immeuble derrière

La chaise

Indique

Fin de récréation

Fin de parloir

Une vie finie, aux rebuts

Économe d’espace

La souche

Et la chaise-siège

Auraient pu finir

Ailleurs

Mobilier possible

Dans une bibliothèque

Vintage déclassé

Courez les soldes

Si tous ces vieux objets

Pouvaient nous assiéger…

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, Montréal, poésie, urbanisme

Lierre et scarabée

Le lierre

Grimpe sur le minéral

Il en oublie

L’hiver et ses galères

Le lierre

S’agrippe

À l’orée des panneaux

De verre

Vigne urbaine

Parfois

L’émerveillement

Des passants

Chargés de leurs soucis

De leurs regrets

Est au rendez-vous

Je suis l’un d’eux

Mais il m’arrive

Même dénicher

Les antennes

D’un scarabée

Sur un toit.

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019