actualités, billet d'humeur perso, Montréal, poésie, quarantaine, rue Saint-Mathieu, Montréal

Quarantaine

Circulez

Circulez

Y a rien à voir

Ou si peu

De piétons

Marchez

Sinon

Une contravention

Ventilez

Évacuez les idées grises

Mais chez vous

Déprime

Ou éclats de rire

Sont à proscrire

Sur la place publique

Détournement

De vos heures

Pour quelques jours

Faites un détour

Circulez

Y a rien à voir

Car le présent…

Ressemble

À une quarantaine.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

actualités, Basses-Laurentides, billet d'humeur perso, Deux-Montagnes, printemps

Perles d’eau

Rosée

Gouttelettes de pluie

S’accrochant

Filet pour la vigne de mai

Miroitement

Perles d’eau

Broderie

D’une fée cristalline

Mars déçoit,

Trop pris à la guerre

Pandémie dans l’air

Je range mes notes

D’impatience je pianote

Sur un clavier

Portée de mots

Plutôt que de notes

La musique se vit en moi

Celle des gouttelettes

Tombant contre le bois

Ruissellement

Neige en fonte

Floraison de pommier

En rêve

Je suis un voyageur en grève

Devant la gravité…

Des actualités.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

 

actualités, arbre, écologie, centre-ville près de la station de métro Guy-Concordia, environnement, Montréal, Poème de train, poésie

Assiéger

Arbre-chaise

La chaise

Finit à l’envers

Sur le tronc

Sur une souche

D’un érable

D’un frêne

Centenaire

Calcul impossible

Des anneaux

Mais on voit bien

Aussi vieux était-il

Que l’immeuble derrière

La chaise

Indique

Fin de récréation

Fin de parloir

Une vie finie, aux rebuts

Économe d’espace

La souche

Et la chaise-siège

Auraient pu finir

Ailleurs

Mobilier possible

Dans une bibliothèque

Vintage déclassé

Courez les soldes

Si tous ces vieux objets

Pouvaient nous assiéger…

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

actualités, Angleterre, écologie, billet d'humeur perso, Deux-Montagnes, Paris, poésie

Le rouge

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai vu dans ce rouge

L’Angleterre

La tête d’Anne Boleyn

Coupée au col,

Puis la chevelure d’Elisabeth, sa fille, enflammée

 

J’ai vu dans ce feuillage panaché

Un élan

Freiné par une meute de loups affamés

Sur le pourtour d’un hiver

Aux confins de la forêt

 

J’ai vu dans ce rouge

L’habit d’un soldat anglo-écossais

Je l’avais baptisé James

Il avait dessiné son visage sur une vitre embuée

Il hantait en douce ma maison

 

J’ai vu dans ce rouge

Les splendeurs de Byzance

Rome en feu sous Néron

Les sols du Nord en fonte

Et Greta telle une Jeanne d’Arc

 

J’ai vu dans ce rouge

Ta peur en sortant du Bataclan

Ta ferveur face à Notre-Dame en fumée

Ta volonté de vivre en paix

Malgré les rumeurs de guerre.

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019

 

 

actualités, écologie, billet d'humeur perso, Création, nature, poésie

Notre petitesse dans l’univers

Baleine

Baleine échouée

Taureau de corrida

Saigné à blanc

Personne au banc

Des accusés

Épave

Rien de trop grave

Retournez à Netflix

Forêt en miniature

Fragment de nature

Le lichen s’agrippe

Encore

À l’écorce, sa monture

Actualités en déconfiture

On prédit une guerre

Le cours de l’or

À la hausse

Les hydrocarbures

Auquel on devra renoncer

Dauphin retourné

À la mer

Celui-là aura échappé

Au massacre

Des militants sur une place

Rappel de notre petitesse

Dans l’univers.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

 

 

actualités, écologie, billet d'humeur perso, poésie

Prière de ne pas déranger

Chêne automne

Ce siècle sera-t-il

Essentiel

Ou futile

À la bonne course des étoiles

Et de l’humanité

Sommes-nous

Parvenus

Au bronze, à l’argent

À l’or

Or, devrions-nous être

Indifférents

À cette course à l’argent

Au blé

Qui flambe

Entre le pouce et l’index

Pour que l’on cesse

D’exploiter/D’abuser

De nous entretuer

Ce siècle sera-t-il

Essentiel

Ou futile

Pour l’instant,

Je lève les voiles

Prière de ne pas déranger…

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019