Arts, écriture, Basses-Laurentides, Boisé Roger-Lemoine, Deux-Montagnes, nature, poésie

La concordance des temps

FeuillesetombreJuin2020

Toujours en décalage

Le poète se perd

Dans la concordance

Des temps et des saisons

Comme si cette mise à l’arrêt

À des fins administratives et sanitaires

L’avait mis selon toute vraisemblance

Hors-jeu

Hors de piste

Mais c’est justement là

L’enjeu,

Celle de plonger en soi

De transformer la pause en prose

De transmuter la paralysie

En envol créatif,

Écoute en boucle

Du piano de Jean-Michel Blais.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

écriture, Basses-Laurentides, billet d'humeur perso, Deux-Montagnes, nature, pivoine, poésie, printemps, quiétude

Grâces florales

Pivoine du Japon

En blanc

Pivoine tout court

En rose

Le merle et le cardinal

Accourent

Du fond de la cour

Survolent

Les grâces florales

Endimanchées

Je m’incline

Devant tant de beauté

Fasciné

Suis-je

Par l’éphémérité

Dis-je

Hanté

Par la fragilité

Du jour.

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2020

arbre, Basses-Laurentides, confinement, Deux-Montagnes, nature, poésie

Lichen

Lichen

C’est l’évidence

Que la nature écrit

Des poèmes

Des messages

À même

Le lichen

Sur les troncs

Libérés par l’hiver

C’est l’évidence

Même

Que tu reviendrais

Comme les oies

Comme les outardes

Comme le soleil

Au travers des nuages

C’est l’évidence

Même

Que ton silence confiné

En a marre de ces murs

Que ta pensée

Par tes yeux

Prend son envolée.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

hiver, Laval, nature, poésie, rivière des Milles Îles, Train Exo 6 Montréal-Deux-Montagnes, transport

Le coyote

Arbre et pont

Défilement

Déchirement de l’onde

L’arbre projette-t-il

Une ombre

Griserie ferroviaire

Grisaille

En contrebas de l’image

Des ouvriers tiennent cisaille

Ou un marteau-piqueur

Qui gomme la musique

Pic-bois en chômage

Souhaitons que les colverts

Échapperont un instant

À la dent

Du renard fauve

Tiens, les ouvriers

Portent des bottes

De la même livrée

Que le coyote

Aperçu

De l’autre côté de la rive.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Basses-Laurentides, Deux-Montagnes, hiver, nature, poésie

La vigne

Vigne

Elle sert de perchoir

Aux oiseaux

Elle donne espoir

Par temps beau

Malgré son écorce

En oripeaux

Les raisins mûrs

Sont tombés

Sous le bec des étourneaux

Qui s’en sont régalés

Elle sert de labyrinthe

Aux mulots

Elle sert de passerelle

Aux écureuils

En quête d’arachides

Et les geais bleus sont avides

Veillant sur la vigne.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

environnement, nature, Poème de train, poésie, urbanisme

Toutes nos dérives…

Baleine

Baleine échouée

Sur macadam

De centre-ville

Ou béluga au foie

Saturé

Bleu pétrole

Les passants

Ne remarquent plus

Repoussent le cétacé

De la pointe du pied

Déchet industriel

Matériel intéressant

Aux yeux du recycleur

Un sculpteur

Pourrait l’intégrer

Dans une installation

Dénonciation

Baleine échouée

Ou béluga intoxiqué

Par toutes nos dérives.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

 

Basses-Laurentides, billet d'humeur perso, Deux-Montagnes, Lac Deux-Montagnes, Laval, nature, Poème de train, poésie, poésie de train

Ta main sur la table

LacDeux-Montagnes

Je laisserai

Sur cette terre

Des mots

Un sourire énigmatique

Peut-être une ligne prophétique

Les remous

D’une rivière

Le calme

D’une neige tombée

L’horaire régulier des trains

Ta main sur la table

Une coupe vide

 

Je laisserai

Sur cette terre

Des cieux

Des berges gelées

Un renard roux

Un hibou

Des fleurs en dormance

Au fond du jardin

Un chat curieux

Un fjord

Un estuaire

Ta main sur la table

Une coupe vide.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Basses-Laurentides, billet d'humeur perso, Deux-Montagnes, Lac Deux-Montagnes, Laval, nature, neige, Poème de train, Train Exo 6 Montréal-Deux-Montagnes

Plongée dans l’image

LacDMetlignerose

Du train

Lointain

Confinement

Rêverie

Rien

Si ce n’est…

Juste l’envie

D’une plongée

Dans l’image

Eaux et sel

Eaux et ciel

Ligne rose

Ligne jaune

Accident

Pas prévues au scénario

Le poète

Ne voulait

Que les eaux du lac

Ligne rose

Ligne jaune

Comme si

Les roses dormaient

Sous la neige

Sous les eaux

Sous tout ce gris

Comme si l’objectif

De ma caméra

Sur cellulaire

Cernait plus

Mes paysages intérieurs

Derrière le moche

Toujours une trace

Beauté

Tout réside dans le regard.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020