Fleurs, inspiration, nature, poème d'autobus, poésie, roses, septembre

Rose tardive

IMG_20180917_124102[12119]

Éclose en septembre

La rose d’une teinte de confiserie

Ne saurait attendre

Indéfiniment les amants

Et leurs causeries de récamier

 

Ses jours sont comptés

Elle le sait

Ce qui la fait priser

Le présent

 

Mais un poète parlera d’elle

Bientôt

Au passé composé, s’il est quelque peu

Flemmard

À l’imparfait, s’il est quelque peu

Amnésique

Au passé simple, s’il est enclin

À la nostalgie

Au futur simple, dans l’espoir

De voir refleurir le rosier.

 

© photo, texte, Denis Morin, 2018