Arts, écriture, billet d'humeur perso, inspiration, poésie, Rembrandt

Les portraits de Rembrandt

J’ai relu le poète

Deux fois plutôt qu’une

Devinant çà et là

Sa pensée

Ses émois

Ses déroutes

À l’écriture,

Il y tient coûte que coûte

Croyant donner

À raison

Un supplément d’âme

Sa manière d’éclairer

Les ténèbres

Comme les portraits de Rembrandt.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s