écriture, billet d'humeur perso, poème d'autobus, surdité

À découvert

Le poète a retrouvé

L’ouïe

À force d’eau saline

Et sous les mains agiles d’un ostéo

Comme la vue se retrouve

La paupière s’ouvre

Et la lumière

Et les sons

Englobent la matière

 

Le poète a découvert

Que lui inspiration lui vient

Tel un songe en équilibre

(Clin d’oeil ici fait à Anne Hébert)

Lors de déplacements

Puisque la vie est dans le mouvement,

Malgré les bruits ambiants

L’inspiration trouve sa voix / sa voie

Dans le mutisme

Du poète

Concentré,

À l’écoute de cette musique intérieure,

Contemplant de nouveaux paysages,

Seul parmi la foule,

Seul parmi d’autres solitudes,

À découvert.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

amitié, amour, écriture, Café littéraire de Toulèsarts, nostalgie

Toujours

Toujours

Se vit dans l’audace

Dans la quête de l’impossible

De l’inaccessible

 

Toujours

Une promesse

Une résolution

À tenir

Surtout devant témoins

Ou en son for intérieur

Pour s’éviter les regrets

Et le sarcasme

 

Toujours

Comme une ambition

Une rime de chanson

Entendue, reconnue

Fredonnée d’hier à aujourd’hui

 

Toujours

Évoque amour

Avec ou sans cérémonie

Porter en son cœur

Le souvenir des êtres

Présents et disparus

 

Toujours

Un mot-velours

Qui défile dans la vie

Comme une habitude

Une certitude

D’être là

À quelques pas

Ou à mille lieues

Tout de même si près.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

écriture, inspiration, littérature, mots, poésie

À définir

J’aurai des mots de troubadour

Donnant ainsi aux jours

Trop gris

Trop tristounets

Un peu plus d’atours

Comme si les attraits

Du poète

N’étaient ni sa tête

Ni ses yeux

Mais la manière

Dont sa plume

Répand sur une feuille

Écran blanc

La plupart du temps

Des secrets

Espace virtuel

Tout de même concret

Où se livre le combat

Du silence et du dire

Les idées et les dessins

Mots-clefs

Tout reste à confier

Au papier

Tel un visage

Fixant un miroir

En attente d’un sourire,

De soi à soi,

D’un personnage encore

À définir.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

Arts, écriture, littérature, mots, Roman

Bleu de travail

Le gaucher inspiré tartine l’encre autant sur ses doigts que sur le papier. Voici la main du poète et de l’écrivain en devenir après avoir transcrit des notes pour son deuxième roman.   L’Écosse, la France, le Québec, l’itinéraire est tout tracé, tel un plan de travail dans un carnet…  Pour le reste, c’est secret.

Ça progresse lentement. J’écrirai ce roman au fur et à mesure.  Je n’en sais pas la longueur future.  Est-ce si important de tout contrôler ?  Je ne crois pas.  Je laisse à mes personnages la possibilité de me surprendre et de m’apprendre sur leur vécu.

J’écrirai ce roman dans trois cahiers Claire fontaine… puis je mettrai le tout sur Word. D’une écriture à une transcription, le texte s’affinera, sans compter que les cahiers dormiront dans mes archives personnelles.

doigt d'écrivain

© Photo, texte, Denis Morin, 2019