arbre, Basses-Laurentides, confinement, Deux-Montagnes, nature, poésie

Lichen

Lichen

C’est l’évidence

Que la nature écrit

Des poèmes

Des messages

À même

Le lichen

Sur les troncs

Libérés par l’hiver

C’est l’évidence

Même

Que tu reviendrais

Comme les oies

Comme les outardes

Comme le soleil

Au travers des nuages

C’est l’évidence

Même

Que ton silence confiné

En a marre de ces murs

Que ta pensée

Par tes yeux

Prend son envolée.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

2 réflexions au sujet de “Lichen”

    1. En effet, on peut aussi voir ce que l’on veut dans une plaque de lichen sur le tronc d’un arbre. Une amie me disait qu’elle voyait une photo aérienne de l’Arctique. Je lui ai répondu à la blague  »Loin de moi l’idée de jouer à Yann Arthus-Bertrand. »
      Quand j’écris, surtout à partir de photos nature que je prends ça et là, j’y vais au flair. Je n’intellectualise pas.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Jeandesantec Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s