inspiration, intuition, Manoir Globensky maintenant Musée des Patriotes / Maison de la culture, Patriotes, Vieux-Saint-Eustache

Au Manoir Globensky

ColonneetcornicheManoirGlobensky

Les soldats anglais

Et les mercenaires

Défilèrent

Le regard fier

Devant le Manoir du seigneur Globensky

Avant ou après les patriotes

Faudrait bien que les historiens

S’entendent

Sur le cours de l’histoire

Il y eut

Vous devez vous en douter

Un vainqueur et des perdants

Des fermes brûlées

Des femmes violées

Des enfants morts gelés

En robe de nuit

Dans la neige de décembre

Il y eut

Des pendus

Des corps d’hommes dans la force

De l’âge

Éventrés à la baïonnette

On a tout vu

À partir des colonnes blanches

Il y eut

Des blessés

Des visages défigurés

Le sang des vaincus

A nourri la terre

Dans toute la région

Il m’arrive parfois

Lors de mes marches

Près du cimetière

De ressentir

Le pas cadencé

Des soldats anglais

Sous leur uniforme

D’un rouge éclatant

D’entendre

Les pleurs des enfants

Les cris des femmes

Face à la tragédie

 »Ne tuez pas mon mari »

Le piaffement des chevaux

Le claquement du fouet

Le tonnerre des canons

Contre l’église de pierre

À trois, le régisseur

Dira

 »Coupez ! »

 

© Photos, texte, Denis Morin, 2019

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s