Non classé

À sa mélancolie

Sur la pierre

Figure d’enfant

Visage d’antan

Le sculpteur a déposé

En terre

Son marteau

Et ses fers

Cette pierre

Frise de colonnade

Les colonels ont défilé

Les dignitaires ont gravé

Leurs noms

Sur plaques cuivrées

Pour la postérité

Cette pierre

Figure d’enfant

Me souffle à l’oreille

Que toute vanité

N’est que du vent

Expression tranquille

En toute apparence

Bien des gens ont trépassé

Comme bien d’autres passeront

À Londres, à Paris

À Berlin, à Rome

À Vancouver, à Montréal

Bref, bien des hommes et des femmes

Marchant flamme éteinte,

À vive cadence

Indifférent.e.s à sa mélancolie.

© Photo, texte, Denis Morin, 2022

5 réflexions au sujet de “À sa mélancolie”

  1. Bonjour Monsieur l’écrivain , que puis-je rajouter à ce qui vient de l’âme !Rien!
    Tout est vérité .Tout est dit .
    Vous êtes tout cela .Heureuse de vous lire comme toujours ..Mais le vent nous dit « le t’aime et tu vis en moi « .La conscience est une , l’esprit est un !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour chère lectrice. Les images contiennent elles-mêmes des histoires, des récits, des ressentis. Je ne suis qu’un capteur de rêves. Rien plus, rien de moins. Je me laisse porter. Tant mieux si cela trouve un écho bénéfique à votre iris. Bonne journée.

      J’aime

      1. Cela me va si bien ! Capteur de rêves ,passeur d’âme et bien plus encore , claire perception , claire audience , claire conscience ! Quand je vous lis , je me lis ..simplement ,. Très belle journée !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s