Non classé

L’arbre-phare

En saison ordinaire

Comme si les saisons peuvent

Être banales

Elles ne le sont que très rarement

Cet érable à sucre serait commun

À peine le remarquerait-t-on

Décoré de ces étoiles bleues

Il se métamorphose

En arbre-phare

Sa structure porte clarté

De loin comme de près

Il a fière allure

Il apporte magie aux petits

Et du baume sur le cœur

Aux plus grands

Retombés en enfance

Le temps d’une promenade,

Le temps d’une sérénade

Hier, nous avions dix-huit ans

Maintenant, cinquante

Ou trois fois vingt ans

Nos rides s’estompent

Sous la joie puérile

Procurée par cet arbre-phare.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

1 réflexion au sujet de “L’arbre-phare”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s