amour, confinement, délire, poésie, Roméo et Juliette, Vérone

Vérone

Vérone

4 réflexions au sujet de “Vérone”

  1. Je me suis amusé à l’écrire sans trop de logique. Poème ludique. Je souriais en dessinant et en découpant. Ça m’arrive de ne pas me prendre au sérieux. C’est rare, mais ça arrive.

    J’aime

Répondre à Denis Morin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s