Non classé

Juste avant Netflix

La girafe forme

Un T

Majuscule

Sur centre-ville

Vue imprenable

Le fleuve

Les bretelles d’accès

Aux autoroutes

Économie en déroute

Le cousin à Beyrouth

Allume sa lampe,

Pas celle d’Aladin

La girafe forme

Une étrange exclamation

J’entends

Les détonations

Via les vidéos

Et les topos

Une ville tombe

Un village se relève

Hécatombe

Au lointain

Dont on se lasse si vite

Changez de chaînes

Vous êtes les mêmes

Qui épandez vos pesticides

Sur ce terrain de golf

Mais ne me parlez pas

De la nostalgie du papillon monarque

De votre adolescence

Virevoltant

En toute insouciance

C’était autrefois, hier

Juste avant Netflix.

© Photo, texte, Denis Morin, 2022

3 réflexions au sujet de “Juste avant Netflix”

    1. Certains voient la vie moderne comme étant la panacée à la vie, alors que ce n’est pas le cas. À une connaissance qui se vantait d’avoir un copain vivant au 40e étage d’un gratte-ciel, je rappelais que l’échelle des pompiers ne se rendait qu’au 7e étage. Point technique à considérer.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s