Non classé

Écrire ailleurs

Vigne-liane

Vigne longiligne

Traversée du vide

Après la pluie

Une vrille s’étire

S’enroule

Accaparement

Ancrage

Personne ne l’avait invitée

La chaise reposait

En terrasse

Le poète pressentait

Une expérience

Un vivarium claustral

Le vivant vs l’inerte

La sève et la chlorophylle

Cheval-vapeur du végétal

Emprise

Méprise du poète

Devant lever le siège

Confiant au vivant

Le temps d’un été

Barreaux de teck

À l’étreinte et à la lumière,

Il ira écrire ailleurs…

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

2 réflexions au sujet de “Écrire ailleurs”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s