Non classé

La pause à l’absinthe

Coeurdebois

Le temps

S’abreuve

Des joies furtives

Des larmes

Des drames

L’Histoire

Se nourrit

Des guerres

Du fer sanguinaire

Des jeux de pouvoir

Allons voir ailleurs

Si le temps est bon

Et l’Histoire est y meilleure,

Et les leçons de celle-ci

Mieux retenues

Naguère

Nous déjeunions sur l’herbe

Sur nappe fleurie,

Posant pour un peintre inconnu

Avant sa pause

À l’absinthe.

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s