Non classé

Les itinéraires métis

Fenetre-cielUne fenêtre se glisse

Écran translucide

Devant le paysage

À l’heure

Où l’œil

Scrute une surface lisse

Au loin,

Îlots sur rivière

Hier,

Des explorateurs

Et des guides indiens

Parcouraient

En leurs itinéraires métis

L’onde

En canot

Le poète explore

Par son imaginaire

Le cou incliné

Comme une tour de Pise

En ces temps d’absence de bises

Ce bleu

Ces eaux

Ce vert obscur

Cette ouate vaporeuse,

Mystères

Que les paupières du poète

Ne peuvent saisir

En leur subtilité.

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s