Bach, Chopin, musique, piano, Satie

Les envolées

Apesanteur

Légèreté

Fluidité

Les mains du/de la pianiste

Chopin marche dans Paris

Bach s’élève méditatif

Satie s’écoule, une eau de pluie

Des heures et des heures

À scruter

Les nuances

À ralentir

À accélérer le tempo

Que voulait (dire) le compositeur

Des ombres et des éclaircies

Des envolées

Presque mystiques

Pratiquer dans la solitude

Puis partager cette expertise

Cette sensibilité du bout des doigts

Au public

Et aux absents

Instrument accordé

Avant et après le concert

Se vêtir de noir

Absorber le silence ambiant

Et le transformer en musique.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s