Café littéraire de Toulèsarts, handicap, maladie, temps

À l’arrêt

À l’arrêt

Le corps freine sa course

La montre bloque les aiguilles

Le temps file

Mais pas pour soi

À l’arrêt

Par la force des choses

La patience s’exerce

À petites doses

On écoute

Le goutte à goutte

Du robinet

Dans l’évier

Car le corps est à l’arrêt…

 

© Texte, Denis Morin, 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s