Arts, Auguste Rodin, Camille Claudel

CD Auguste Rodin, la vie à pleines mains / Camille Claudel, la valse des gestes

thumbnail_Visuels VOolume 3 fois 140x125 - CD Rodin Claudel Couverture

Choisir sur qui écrire relève du désir et d’un brin d’audace, surtout en poésie biographique.  On s’établit une vague liste, mais en fait ce sont les personnages qui marchent vers nous. Ils se glissent subrepticement et finissent par imposer leur présence comme une évidence. En prenant la plume et le clavier de l’ordinateur, on sait qu’on aura à leur déclarer notre admiration, voire notre amour.

Comment un Québécois ose-t-il se tourner vers ces monuments de la culture française ? Le Québécois que je suis vous répondra que, par la langue de Molière et de Leclerc, j’inscris la culture française dans celle de la francophonie.  Depuis mon enfance, je suis fasciné par la culture française.  J’entends encore Piaf, Reggiani, Ferrat et même Dalida interpréter Avec le temps de Ferré, par un dimanche après-midi pluvieux au salon de mes parents.

Dans les années 1980, j’avais assisté dans un théâtre montréalais à une très belle adaptation de la biographie Une femme d’Anne Delbée, sous le choc de ce si beau personnage.

En 2013, une amie d’origine brésilienne m’avait dit que son premier livre lu en français était cette biographie.  Je me suis alors rappelé la lecture de cet ouvrage et la pièce vue.

Un matin de 2015, je me suis réveillé en me disant que j’écrirais sur Camille Claudel, sans trop savoir pourquoi ni comment la sculptrice allait en quelque sorte influencer ma propre vie…  Deux jours plus tard, je débutais la lecture de sa correspondance.  Par la suite, j’ai confié mes mains à Camille pour qu’à travers moi elle raconte sa vie.  À ma grande surprise, les premiers textes furent liés à la période d’internement, puis je lui ai demandé d’emprunter doucement les sentiers de l’enfance.

À cette même époque, les échanges sur Twitter avec Jacqueline et Jean-Claude Barral d’Adret Web Art ont mené à une première complicité artistique.  Jacqueline a prêté sa voix vibrante à Camille d’abord sur YouTube avant de créer avec une équipe de chercheurs sur le livre et la lecture un spectacle 3D en immersive à partir d’extraits de mon recueil Camille Claudel, la valse des gestes sur la plateforme EVER de l’université de Strasbourg, en France.

Au fil du temps, j’ai eu peine à laisser aller Camille, comme si je ne voulais pas l’abandonner à son triste sort.  Je me suis longuement questionné avant d’en arriver à la conclusion que je retrouverais Camille dans le regard d’Auguste Rodin.

À Paris, j’ai pu visiter le Musée Rodin, fasciné par le gigantisme de certaines pièces, par l’expression dramatique des Bourgeois de Calais et par la Porte de l’Enfer, tout autant que par la dentelle sculptée qui me semble définir le mieux les œuvres de Camille Claudel, conservées dans une section lui étant consacrée. En 2015, j’ai visité deux fois au Musée des Beaux-Arts de Montréal l’exposition Rodin – Métamorphoses.

Je suis très conscient du fait que les cinéastes et les comédiens ont trouvé chez ces deux amants un matériau créateur hors du commun.  Ainsi, je me joins à eux et j’ajoute mon propre éclairage en essayant de restituer le plus possible la vie d’atelier, les questionnements sur l’art et les tourments causés par l’amour.  Je vous avoue que j’adore Camille et que je respecte Auguste.

Oui, je parle souvent d’eux en les appelant : Camille et Auguste.

Or, nous vivons en des jours où il est de bon ton de louanger Camille et de conspuer Rodin.  À ma façon, j’ai voulu modestement rééquilibrer les faits en livrant la perspective d’Auguste Rodin sur leur histoire.  Je pense sincèrement que Rodin a réussi sa vie d’artiste et qu’il a échoué sa vie intime.  Après l’échec amoureux et le dépit éprouvé à l’égard de Rodin, Camille fut sacrifiée par sa famille sur l’autel des convenances.  Rose Beuret, la compagne, souffrit des infidélités du maître sculpteur.  Auguste Beuret ne fut pas reconnu officiellement à titre de fils légitime.  On suppose que les enfants de Rodin et de Camille furent adoptés par les familles des nourrices auxquelles on confia les poupons.

Par ce CD contenant mes deux recueils, vous entendrez les lectures touchantes et l’environnement sonore conçu par Adret Web Art.  Camille Claudel y prend vie avec toute sa ferveur créatrice et Auguste Rodin se confie tout simplement.  L’auditeur devient le témoin de leurs échanges tumultueux et de leurs destins.

À titre d’information, sachez qu’on peut aussi trouver chez https://voolume.fr le CD Auguste Rodin + livre et le recueil sur Camille Claudel en téléchargement.  La parution du recueil sur Rodin en téléchargement existe également.

Bonne découverte !

1 réflexion au sujet de “CD Auguste Rodin, la vie à pleines mains / Camille Claudel, la valse des gestes”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s