Non classé

Comment

Entrée dans une vieille gare

Désertée

Ce matin

Des anciens combattants

Cet ange / Cette victoire ailée

Soutenant le blessé

Le soldat mourant

Le poète déroule dans sa caboche

Une bobine

Il se fait du cinoche…

C’était du vrai

Pourtant

Les images défilent

Les trains sifflent

Dans l’aube

Sur le quai, elle pleure

Sur les marches du wagon

Le brave a tout de même peur

Enfants à l’école

Rêveurs

Du père

Du grand frère

Parti

Vers les lointains pays

Devant l’ange / Cette victoire ailée

Le poète écoute

Les souffles anciens

Imprégnés dans la pierre

Et ces voix de femmes

Tantôt cris

Tantôt murmures

Comment

Me reviendras-tu

De Verdun, de Vimy

De ce débarquement en Normandie

Comment

Dans quel état

De corps

D’esprit

Déconfit

Déconstruit

Me reviendras-tu

La guerre brûle

Autant les munitions

Que les hommes

Comment

Entendras-tu

L’appel du retour

Si les canons

T’auront rendu

Sourd ou fou

Comment

Te souviendras-tu

Des gens d’avant

Le chaos

Le conflit

La propagande

L’économie

Dis-moi

Tout simplement

Comment

© Photo, texte, Denis Morin, 2022

1 réflexion au sujet de “Comment”

  1. Oui , comment ! Nous sommes dans la multi dimension ! Dommage que la mémoire soit extérieure .J’aurai aimé , souhaité qu’on puisse se reconnaître ..Magnifique poème , je suis touchée !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s