Non classé

Ligne de faille

Thé

Les ouragans du Mississipi

Montent vers le nord,

Celui que s’égare

Incline son axe

Éloigne les phoques des ours blancs

Les forêts du Sud

Vidées

De leurs minéraux

Et bois précieux

Exsangues

Les opposants indigènes

Abattus

Ou coincés en des villages

Le cinéma,

Outil de propagande

D’une maison si blanche

Que l’on soit à l’ouest

À l’est

Chacun ment comme il peut

Pour se défendre

Envahir

Occuper

Ligne de faille

Entre le raisonnable et l’avidité

Éclatent les ponts

Entre les nations

Pour l’instant, mon thé

Ne contient

Aucun polonium

Dis-je à mon géranium.

© Photo, texte, Denis Morin, 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s