Non classé

Du panache

Il a du panache

Ce chêne

Debout

Au jardin arrière

Éclatant

Sous le verglas

Paré d’argent

Et de cristal

Belle livrée

En attendant

Un soleil moins timide

Une météo moins humide

Il a du panache

Ce chêne

La nuit dernière

Des lièvres mangeaient

À son pied

La nuit dernière

Je rêvais à tes bras

Pendant que soufflait

Un vent violent

Et que s’animaient

Des ombres virevoltantes

Dans l’air

À vous arracher un toit

Tu déambulais justement

Dans mon esprit

Insaisissable

Reconnaissable

Parmi la foule

La main je te tendais

L’indifférent, tu jouais

Moi, toujours inquiet

Je n’y peux rien

C’est fou

Comme ton regard

Me transperce

Me terrasse

Car tu as aussi du panache.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

1 réflexion au sujet de “Du panache”

  1. Je suis transpercée , touchée , émue comme si c’était moi .Émotive , sensible , merci pour la main tendue , je la prends , je la serre et plus , je la garde , j’ai trouvé un trésor .Toi aussi tu as du panache .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s