Non classé

L’îlot du renard

Voici un îlot

Muni d’un poteau

Touche électrique

Pensons plutôt

Au mât d’une goélette

Amarrée

Au milieu d’un lac

Peu profond

La végétation ayant absorbé

Les voiles

Histoire de s’ancrer

Dans le paysage

Le train file

Le passager capture

Le singulier îlot

Chacun comprend

Selon le bout de sa lorgnette

Voici un refuge

Un subterfuge

Prière de ne pas déranger

Le renard

Prisonnier sur cet îlot

Après le retrait des glaces

Il guette

Le passage des oies

Il en saigne une

De temps à autre

Le carnassier se repaît

Et le duvet arraché

Aux os

Convient aux oiseaux nicheurs

De la fragile canopée.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s