Non classé

Faute de fromage

Machine à écrire

Les mots

S’écrivent

Les sentiments

Se décrivent

S’esquivent

Se rentrent dedans

Le doigt

Appuyé

Touche enfoncée

Une lettre

Apparaît

Sur le papier

Est-ce bien la pensée

De l’homme

Ou fantasme

Ou délire

Du poète

Seule la machine s’en doute

Elle se fera confidente

Du scribe de jour

De l’écrivain de soir

Conquête illusoire

Expressive complice

Elle veillera sur moi

Dorénavant

Comme corbeau

Juché sur haute pierre

Mais elle ne pourra que conserver

En son giron de fonte

Des mots,

Faute de fromage,

Car je ne suis pas renard de fable.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

2 réflexions au sujet de “Faute de fromage”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s