Non classé

Les folies bergères

On a droit

À la robe écarlate

Du lys asiatique

Ce serait du plus bel effet

Sous un flamboyant

À Huê,

Vestiges de l’ancienne cité impériale

Toulouse Lautrec aurait imaginé

Des folies bergères il oserait

En repeindre

Encore

Et vous assistez,

Non loin de là

Aux premières loges,

Au déploiement des fougères

Gracieuses,

Toutes laurentiennes

Soient-elles

Degas les aurait appréciées.

© Photos, texte, Denis Morin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s