Non classé

Sangria de juillet

Chaussures de bal

Sur un socle inox et plastique

Escarpins-espadrilles

Égarés entre métro et autocar

Bizarre…

Air estival

Plein bal

Freiné

Par cet hiver insouciant

Chaussures en tissu

Le noir et le blanc

Absorption de l’eau

Du sel

Trop tôt pour le bas résille

Et la peau parfumée

Sangria de juillet.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s