Non classé

Nour/Noor

Diagonale

Dans la grisaille des banlieues

Nour s’ennuie

S’emmerde

Arpente le bitume

Griffonne sur le béton

Quand il peut

N’a pas froid aux yeux

Une ligne de khôl

Lui confère

Charme et mystère

Il s’imagine

Djinn

Perruque blonde

Paillettes

Jupe moulante

Escarpins vertigineux

Il serait alors la belle Noor

Dans la grisaille des banlieues

Nour voit au-delà de la pluie

Se démerde

Attend la fin des brumes

Écrit Nour ou Noor

Selon la nature

Des graffitis

Il/elle est un.e djinn

Le reste importe si peu

Nour/Noor trace une ligne de khôl

Sous ses yeux.

© Photo, texte, Denis Morin, 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s