Non classé

Les bonniches

Gouttiere et journal

Cet immeuble

Si victorien

Fut-il

En des années glorieuses

Abrite encore

Des secrets d’alcôve

Des faits divers

Des crimes non résolus

Imprimés

Sur journal défraîchi,

Vestige coincé

En la corniche

Elles avaient tout entendu

Mais elles s’étaient tues,

Les bonniches

Derrière ce mur

Et cette frise végétale

Si festive

Pourtant,

La saison n’était plus au bal.

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s