Non classé

Des rêves d’estuaire

Atateken

Vous êtes

Mes frères et mes sœurs

Du nord au sud

De l’ouest à l’est

Pas de pensée de domination

En mon esprit

Apaise la poésie

Les humeurs d’ours

Les hurlements du loup

La plainte des huards

Soulève les oies

Dans leur exil saisonnier

Vous êtes

Mes frères et mes sœurs

Du nord au sud

De l’ouest à l’est

L’ancien conquérant anglais

Tomba de son socle

J’en perdis mon monocle

Ma vision s’élargit

Au continent

À la Terre

Pas question de se taire

Au jeu des essais

Et des erreurs

Au jeu des serpents et des échelles

Retombons pour mieux

Nous relever

Nous envoler

Vous êtes

Mes frères et mes sœurs

Nos voix divergent

Nos voies convergent

Portons nos canots

Jusqu’à la prochaine rivière

Pour rejoindre le fleuve

Qui s’élargit

Passé Québec

Avec des rêves d’estuaire.

© Photo, texte, Denis Morin, 2020

2 réflexions au sujet de “Des rêves d’estuaire”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s