Blogue

écriture, Création, poésie, silence

Le crayon bleu de Prusse

J’ai tant écrit

À l’heure

Où on n’attend plus personne

À l’heure

Où ne sonne le téléphone

Les mots se divisent en syllabes,

En sons, puis j’en deviens aphone

Mon crayon bleu de Prusse Staedtler

Trace et griffonne

Comme musique de fond

Des notes de saxophone

Ou encore une gorgée de thé

Qui m’aide à digérer le mutisme

Dans lequel je suis plongé

J’ai tant écrit

À l’heure…

 

© Texte, Denis Morin, 2019

Angleterre, billet d'humeur perso, Duras, eau, Honfleur, Oka, Paris, poème de minuit, Venise

Avant qu’il ne soit trop tard…

Nous ne serons plus là

Quand le Pont des soupirs

À Venise

Plongera sous les eaux

Des lagunes

Quand Paris intra-muros

Défiera encore la fière Albion

Avec la haute couture

Des digues

Et des tenues de gala

 

Les poètes divaguent,

On le sait bien

Ils se font du cinéma

Réaliste, romantique ou futuriste

On ne les croit pas

 

Pour l’instant, j’ai les pieds dans le sable à Oka

Et toi, à Honfleur,

Tu songes à Marguerite Duras.

 

Et vous, à qui ai-je l’honneur ?

Je tarde à vous connaître…

Avant qu’il ne soit trop tard.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

danse, narcissisme, Piaf, poésie

Narcisse, Juliette et la poète…

Narcisse se contemplait

Dans la glace du gymnase

Les muscles en sueur

Juliette dansait sur la plage

Le mouvement la transportant en extase

Son fils photographe ne tenait pas en place

Une mystérieuse poète écrivait en vers et en prose

Seule, elle rêvait d’un monde meilleur

La rebelle fredonnait parfois La vie en rose

Au fond, apprécions

Du premier, la ténacité

De la deuxième, la grâce

De la troisième, l’audace.

 

© Texte, Denis Morin, 2019