famille, hiver, Migration, neige, poésie biographique, Québec

Sang-mêlé

Je suis de sang-mêlé

Avec des patronymes français

Flottant dans les cordages

Pour seul bagage

L’espoir

L’un d’eux avec un titre reçu

Un autre, noble déchu

Appels du vent

Bientôt des histoires anciennes

Saint-Malo et La Rochelle

Échos du large

Chargé d’air salin…

Non loin de l’Écosse

Une aïeule et son tea pot marron

Se glisse dans la généalogie

En devenir

Dans sa cuisine

Ça sent toujours ses bons biscuits

Recettes transmises entre cousines…

Pour les yeux bridés

Et la peau cuivrée de l’enfance

Y a-t-il mal à être Malécite

Par icitte

Sur le bord d’un long fleuve

Piège à peintre, à touristes

Gouffre continuel à tempêtes

Dans ce pays d’hiver

Se conjuguèrent

Misères paysannes

Misères ouvrières

Je veux plus que vos vies d’usure

Je vais mieux

Grâce à vous,

Salutations respectueuses

Aux valeureux ancêtres

En ce poème réunis.

 

© Photo, texte, Denis Morin, 2019

Arts, écriture, inspiration, mots, poésie, poésie biographique

La vie des autres

La vie des autres

Se déroule

Dans les romans

En chapitres

En chansons

Dans les télé-réalités

Aux actualités

Dans le match de Paris

Pour les célébrités

Moi, je l’écris en poésie

Dans mes recueils

Je fais des clins d’œil

À Camille Claudel,

À Rodin,

À Barbara, Félix Leclerc

Et les autres

 

De grâce,

Évitez-moi une biographie

Après ma mort

Je m’amuse

En ce présent

À vous raconter

Tant le parcours des saints,

Tant les enjeux créatifs

D’artistes d’hier

Et de maintenant

 

Ouvert, je demeure

Pour accueillir

L’avis des autres.

 

© Texte, Denis Morin, 2019

nostalgie, Paris, Piaf, poème de métro, poésie biographique

La ronde des amants

Edith

Qui

Piaffe

D’impatience

Scandent

Ses bras

La (dé)mesure

Au parterre

Le public

En coulisse

Ronde des amants

De Cerdan à Dumont

Il y en eut tellement

J’en oublie…

Manège

Tourne-tête / Tourne-coeur

On chavire

Délire de chanteuse

Amours confinées

Entre un mur et un piano

Montre des adieux

Balancée au caniveau

L’idiot par l’humidité

Novembre transi

La vie en rose

Cauchemardesque

Carnavalesque

Adulation aveugle

« Padam, padam… »

Bal-musette de Paname…

 

© Texte, Denis Morin, 2019