amour, confinement, délire, poésie, Roméo et Juliette, Vérone

Vérone

Vérone

4 réflexions au sujet de “Vérone”

  1. Je me suis amusé à l’écrire sans trop de logique. Poème ludique. Je souriais en dessinant et en découpant. Ça m’arrive de ne pas me prendre au sérieux. C’est rare, mais ça arrive.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s